les peintures specifiques aux vitraux se présentent sous forme de poudre de différentes compositions, dont des oxydes métalliques, qui déterminent les couleurs. Le peintre doit mélanger chaque produit à un liant et à un diluant pour obtenir la consistance adéquate. 

 

la peinture  modifie l'aspect du verre par une texture translucide (émail, jaune d'argent) ou opaque (grisaille) la stabilisation et l'adhérence au verre est obtenue par cuisson à 620° La transparence de chaque produit varie aussi suivant l'utilisation des diluants (nature, quantité).

 

Les traits constituent l'essentiel de la peinture des vitraux, ils indiquent tous les éléments à représenter : volume des corps, drapés, architecture ou autres éléments de décor, le  complément du trait est le lavis qui détermine les ombres, les dégradés

 

 

 

 



 

 

 

 

 

Ci-dessous " LA FEMME ET L'OISEAU"  vitrail en cours d'élaboration, travail important de peinture, emploi de grisaille, émail et "Jean Cousin"

Toutes les pièces de verre incolore ont été coupée en double exemplaire afin d'être peinte sur les 4 faces